AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Madame la mort leurs a joué un tour . Et maintenant , que font ils ? Ils doivent vivre avec leurs anomalies .

Aller en bas 
AuteurMessage
Zeliane Smith

avatar

Mes écrits : 99
Date d'inscription : 13/06/2011
Humeur : Mouahahahahhaha

MessageSujet: Madame la mort leurs a joué un tour . Et maintenant , que font ils ? Ils doivent vivre avec leurs anomalies .    Jeu 30 Juin - 0:20

PROLOGUE


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Oui , tout a un début et une fin . En temps normal ; Oui , une naissance , ce finit toujours par une mort . Mais qu'il y a t'il après la mort ? Le grand tunnel blanc ? L'enfer, le paradis ? . Non rien de tout cela , en tout cas , personne ne le sait car personne n'en est revenu . Ou n'en n'est jamais aller. Jamais franchi le seuil de la mort . Ne jamais l'attendre . L'immortalité . Une chose convoité par les hommes , mais que certains n'aprécient guère .
Tous comme les mythes , les vampires , loups garous , magiciens , et autres créatures . Y croyaient vous ? Ça peut paraître dingue mais pourquoi pas .


Dernière édition par Zeliane Smith le Sam 2 Juil - 0:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-new-story-of-dr-who.skyrock.com/
Zeliane Smith

avatar

Mes écrits : 99
Date d'inscription : 13/06/2011
Humeur : Mouahahahahhaha

MessageSujet: Re: Madame la mort leurs a joué un tour . Et maintenant , que font ils ? Ils doivent vivre avec leurs anomalies .    Jeu 30 Juin - 0:23

Chapitre 1 : Les consultations médicales suivent aussi le calendrier lunaire .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et encore une journée de consultations pensa t'elle . Elle n'aimait pas ça , pas du tout , voir des gens se plaindre pour un petit bobo , une petite écorchure alors qu'elle .. bref , elle passa la porte de l'hôpital, dossier en main et d'une humer massacrante et en plus, cerise sur le gateau , elle ne savait même pas ou se trouvait ça salle, ça faisait qu'une semaine qu'on lui avait attribuait son poste de docteur en génie génétique , d'ailleurs elle avait demandé pourquoi elle faisait les consultations , on lui avait répondu , manque de personnel or elle avait aussi a sa charge une équipe qui travaillé sur les mutations et elle ne pouvait pas être là a cause de ses stupides rendez vous . Elle chercha deseperement cette maudite salle , en courant parce qu'elle avait déjà prit du retartd , jusqu'à ce qu'on l'arrête dans sa course . Quelque chose ou plutôt quelqu'un venait de lui fonçait dedans , ou c'était elle qui ne l'avait pas esquivé . Elle regarda alors l'homme qui se tenait devant elle . Il l'aida a se relever et en prime il lui tendit ses dossiers . Il avait la carrure d'un séducteur , trait qu'elle n'appréciait pas en général , mais là elle ne pu s'empêcher de sourire quand il commença à lui parler :

-C'est un hôpital , pas un terrain de course . Tenais, je crois que ceci est a vous .
- Merci je l'avais remarqué , bon , voilà je cherche la salle 12 s'il vous plait
La prochaine fois je vous donnerez un plan ,c'est au fond du couloir a gauche . A la vu de la file de patient , vous n'allez pas vous tromper
Grourrr .... Merci .... ont décidés de tous tomber malades aujourd'hui ....

Et elle repartit alors en trombe tout en grognant et pestant contre ses futurs patients . Et effectivement quand elle vu la queue qu'il y avait , elle poussa un long soupir et pensa alors qu'elle aurait du apporter une hache pour les achevés et un sourire sadique passa sur son visage , pas besoin , on était la pleine lune ce soir . Elle se retint de lâcher un rire complètement psychopathique et enfila alors le masque de la gentille doctoresse qui prend soin de ses patients .L'heure de la pause déjeuner arriva enfin , pas assez vite au goût de notre chère docteur , qui devait avoir vu une vingtaine de patients au moins et pas tous propres en plus . Se rinçant activement les mains , elle laissa ses dossiers dans sa « maudite » salle comme elle l'appelait car elle devait y retournait après . D'un pas un peu plus léger que ce matin , elle chercha alors le réfectoire . C'était d'une facilité cette fois , elle huma l'air et se dirigea alors vers le couloir de gauche , qui sentait la viande a des kilomètres , et elle déboucha alors sur l'endroit qu'elle voulait . Il n'y avait plus de queue , elle décida quand même de regarder sa montre , il était presque 13h30 , elle trouva ça normal alors , elle passa se faire servir , heureusement qu'elle adorait les steaks saignants , sinon elle aurait gueuler que la viande était presque cru , mais ça ne la dérangea pas , au contraire . Par contre les pommes de terres qui se battaient en duels , étaient entrain de se noyer dans des litres d'huiles . Elle remarqua alors qu'une table était vide , près de la fenêtre . Tant mieux , elle pourrait manger tout en rêvassant . Mais apparemment le sort en avait décidé autrement . A peine c'était elle assise que quelqu'un l'apostropha . Elle n'eut pas besoin de lever la tête pour savoir qui c'était . La même odeur , cette odeur de sang coagulait , c'était l'homme qui lui avait indiqué la salle .

-Je peux m'assoir ?
-Oui bien , la table n'est pas qu'a moi .
-Alors, vous l'avez trouvez cette salle ?
-Oh oui malheureusement, et je devrais y retournait après ma pause déjeuner .
-Et à ce que je vois , vous avez trouver toute seule le réfectoire . .
-Et oui, vous étés perspicace vous , mais je vais vous dire mon secret, -c'est l'odeur de la nourriture qui m'a aidé , l'odeur de la viande , l'appel du ventre si vous voyer ce que je veux dire .
- Ah je connais ça , j'ai un ami aussi comme ça . Sinon ....

L'homme venait de s'arrêter de parler en plus milieu de sa phrase . Elle tourna un instant la tête et remarqua qu'un autre homme , habillé de bleu se tenait derrière l'autre l'air affolé . Elle était entrain de mettre un bout de viande dans sa bouche quand elle croisa le regard bleu azur de celui ci . Une sensation de chaleur l'envahit alors qu'elle était entrain de déchiqueter le pauvre petit bout de viande qui n'avait rien demandé a personne . Elle voulait lui sauter dessus , pourquoi , aucune idée , rien que son odeur était enivrante , un parfum boisé et puis ses yeux , deux yeux bleus comme la mer Égée qui vous donne envie de vous noyer dedans . Elle ne savait pas combien de temps s'était écoulé entre le temps que son cerveau comprenne que fixait les gens d'une manière si intense était mal et le fait que l'homme qui était assis a coté d'elle avait lancée une phrase . Mais ce qui la fit sortir de ses pensées était justement la voix de cette homme qui lui avait massacré ce petit bout de viande .

- Faut qu'on parle ... vite ... problème ... maison ....
-Et George calme toi mon pote doucement tu va effrayer la jeune femme qui a l'air d'ailleurs assez sonné comme ça
.

Amélie regarda alors le fameux George , bon il était habillé avec cet horrible uniforme bleu mais il arrivait a dégager un certain charme quand même . Mais qu'est ce qu'il avait l'air stréssé et elle en connaissait un rien , pour être une hyper angoissé de la vie . Mais son cerveau , qui s'était remit petit a petit à fonctionner analysa ce que l'autre avait dit , assez sonné . Non mais ho , il insinuait quoi là ? Elle n'était pas sonnée , juste qu'elle était ... sur le point de sauter sur son ami pour le dévorer ou plutôt pour le dévorer dans un autre terme qui la fit sourire alors assez perversement , ce qui n'échappa à l'œil de l'homme dont elle ne connaissait toujours pas le prénom . Puis , buvant un grand verre d'eau , elle passa sa main dans ses cheveux et se tourna vers George qui se trépignait d'impatience . Et en un sourire dont elle avait la spécialité , elle lui fit une petite présentation expresse qui s'adressait aussi à l'autre homme qui la regardait bizarrement


- Un verre d'eau peut être ? Sa fait évacuer les toxines , moi c'est Amélie Jones .

Mais pourquoi elle avait sortit cette connerie , fallait vraiment qu'elle dise n'importe quoi pour se faire remarquer . Elle allait surement passer pour une folle , dans un soupir , elle fit rouler une pomme de terre sur son assiette mais celle ci en avait décider autrement et s'échappa pour aller rouler sur la table et venir terminer sa course devant les crocs blancs de George . Et maladroite en plus , de toute façon au point ou elle en était , elle se risqua d'aller chercher la pomme de terre fugueuse et se retrouva alors a quatres pattes devant un George qui affichait désormais de magnifiques oreilles rouges . Et pour enfoncer le clou , tout en se rasseillant elle sortit alors :

- Les pommes de terres de nos jours ... aucune éducation ....

Un grand silence venait de s'installer après cette magnifique révélation . Que rajouter à ça sincèrement ? Rien ... Et c'est l'homme a coté de George qui éclata alors de rire , tandis que le susnommé ne pouvait rester en place . C'est alors qu'il tapotait doucement son ami sur l'épaule pour le calmer de rire et toujours aussi pressé il rajouta :

- Bon .... je vois que tu es occupé et en bonne compagnie .... Mitchell , je te dérange pas plus longtemps ... simplement ... Annie a un problème ... et tu sais très bien que je ne peux m'en occuper se soir . Amélie , ravie te t'avoir rencontré , on se reverra si tu côtoie Mitchell .

Et il partit comme il était venu , laissant derrière lui cette odeur qu'elle huma alors . Puis , elle repensa alors a la phrase qu'il avait dit , Annie a un problème , annie .... ce prénom lui disait quelque chose , mais après tout annie , c'est assez commun . Mais , c'était peut être la petite amie de l'un de deux , en son for intérieur , un grondement sourd ce fit entendre que part elle , une pointe de jalousie venait de remonter à l'idée que George puisse avoir une compagne . Or après tout , ils ne se connaissaient ni d'Eve ni d'Adam et c'était bien normal qui vive ça vie , pas comme elle . Un bon point aussi , elle connaissait maintenant le prénom de l'homme qui se trouvait en face d'elle . Mitchell , c'était la première fois qu'elle entendait cette sonorité . D'ailleurs celui ci était si je puis m'exprimer comme ça , dans la lune . Elle voulait lui dire quelque chose , brisait le silence , mais il fut plus rapide qu'elle , retrouvant son sourire et tout en se levant il lui dit alors :

- Bon , ben tu viens de faire la connaissance de George , il est un peu stressé mais normalement il est pas comme ça . Moi je file , je dois aller voir Annie ... Oh , mais qu'est ce que c'est cette tête ?
- Je suis assez curieuse enfaite
- Hann , Annie est notre colocataire , et comment dire ... elle a eu des soucis assez .. grave .. si je puis dire , donc George et moi , on la soutient mentalement .
- D'accord , moi aussi je dois y aller , mes consultations reprennent ...
- Comme a dit George , on se reverra surement . A plus tard Amélie .

Et elle vu partir Mitchell en courant , il devait surement essayer de rattraper son ami . En posant son plateau , elle était quelque peu rassuré , pourquoi , parce qu'elle savait au moins que cette fameuse Annie n'était pas la copine d'un des deux , mais une pensée perverse lui traversa l'esprit , elle se mit alors a rigolait toute seule en allant poser son plateau , mais dès qu'elle sortit du réfectoire , sa pseudo bonne humeur disparut . La file des patients était encore plus longs que ce matin . Elle se réjouissait d'avance , a croire que l'action de la pleine lune ne l'atteignait pas qu'a elle .


Dernière édition par Zeliane Smith le Sam 2 Juil - 0:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-new-story-of-dr-who.skyrock.com/
Zeliane Smith

avatar

Mes écrits : 99
Date d'inscription : 13/06/2011
Humeur : Mouahahahahhaha

MessageSujet: Re: Madame la mort leurs a joué un tour . Et maintenant , que font ils ? Ils doivent vivre avec leurs anomalies .    Jeu 30 Juin - 1:47

Chapitre 2 : Même les fantômes ont besoin de psychologues , surtout quand ce sont des vampires et des loups garous .



Une journée comme les autres ? Pas tout a fait … Aujourd'hui , George n'arrivait presque pas a se contrôler . Il venait déjà de casser les deux tasses préférés d'Annie . Pourquoi , parce qu'il n'avait pas pu s'arranger pour ses horaires et qu'il était censé travailler cette nuit . Mais il ne pouvait pas , pas ce soir , a moins que l'hôpital couvre les frais d'hospitalisation de tout son personnel et de ses patients si ils venaient par malheureux a croiser la route du pauvre George . Donc il ne savait pas quoi faire , oh et puis zut , il dirait qu'on venait de l'appeler en urgence pour sa grand mère et qu'il devait partit . Voilà , c'était une bonne excuse . Et il irait dans la salle de confinement du sous sol et il serait tranquille pour la nuit , si on peut appeler ça de la tranquillité . Boum , il venait encore de faire tomber une tasse , il ramassa alors les morceaux , quand il vit l'heure , il devait partir bosser . D'ailleurs , Mitchell était déjà partit , une heure avant lui . Soupirant , il prit sa veste marron et sortit dans la rue . Il remarqua alors , que la maison d'en face venait d'être aménagée . Encore un voisin que Mitchell allait pouvoir inviter pour ses petites réunions . Il n'aimait pas ça , il n'aimais pas que des inconnus rentrent chez lui et face la causette avec son colocataire tout en mangeant des biscuits et en parlant de Vin diesel ; Vin diesel quoi … ça l'interresait pas à lui , il préférait milles fois parlait de littérature étrangères que de réalisateurs de cinéma . Heureusement qu'il marchait assez vite , car il venait de regarder sa montre et il était presque en retard . Il n'aimait pas les retards , c'était un signe de non respect pensa t'il . Il rentra dans le hall et se dirigea vers les vestiaires . Se changeant en deux temps trois mouvements , il partit alors a la conquête des brancards et autres fauteuils roulants . Il s'en passa des choses pendant les 4h de son boulot .

Des urgentistes qui s'éffrondent et qui dont par conséquence se font aidé par les patients eux même , des pépés et mémés dans les fauteuils roulants qui rouspétaient pour un oui ou pour un non , et des tas d'autres misères . C'était l'heure ou il devait chercher Madame Winstock pour l'amener en séance dans le service de kiné , mais il devait passer par la terrible infirmière Nina qui ne l'aimait pas et que lui non plus d'ailleurs . Trop sur d'elle et faisant des reproches a tout va . Alors qu'il descendait dans le service de rhumatologie , son portable se mit alors a sonner . Il regarda le nom s'affichait sur l'écran . Annie . Il lui avait dit de l'appeler quand qu'a d'extrêmes urgences , alors il répondit . Il l'entendit alors dans un murmure , sa voix d'outre tombe remplit de sanglot . Elle venait de découvrir comment elle était morte , et surtout par qui . George en tremblait , comment ce type avait pu lui faire ça . Il émit alors un grognement de rage étouffé . Il avait toujours Annie au téléphone . Il lui promit alors de venir le plus rapidement possible et de ramener Mitchell et il raccrocha . Il devait absolument le trouver . Regardant sa montre , il n'eut pas de mal a le trouver vu que c'était l'heure de sa pause , il devait être certainement au réfectoire . Arrivant la bas , il le repéra de loin , bien sur avec une femme , quelle évidence . Mais plus il se rapprochait , et plus une sensation qu'il ne connaissait que trop bien ce fit sentir . Ce n'était pas le moment , pas maintenant , il se rapprocha de Mitchell qui était en pleine discussion .

Mais la jeune femme avec qui il était entrain de disctuer l'avait remarqué . D'ailleurs elle mangeait un bout de viande saignant et elle le regardait dans les yeux . Des yeux verts translucides qui entraient en contact avec ses yeux bleus . Un frisson parcourra alors sa colonne vertébrale . Si il avait pu lui sauter dessus , il l'aurait fait avec plaisir . Et justement il lui en aurait donné beaucoup . Mais non , il ne devait pas , il lui ferait du mal , et c'est pour ça que sa faisait près de 3 ans qu'il était seul . Parce qu'il se refusait a être avec quelqu'un dans son état . Or là , la sensation qu'il l'avait était presque bestiale , comme jamais auparavant . Rien que de la voir manger et déchirer ce bout de viande , il en avait l'eau a la bouche et il alla se lécher les babines quand Mitchell le fit sortir de sa contemplation en lui sortant une de ses conneries habituels . Il repensa alors à ce qu'Annie lui avait dit , et il retrembla de nouveau , comment avait il pu lui faire ça , ce n'était qu'un salopard . Il ne pu lui faire une phrase correcte , il lui dit que l'essentiel . Problème , Maison , Annie , c'était assez clair non ? Et fallait que Monsieur fasse son grand séducteur et qu'il le rabaisse gentillement … mais qui le rabaisse quand même . D'ailleurs il regarda la jeune femme soi disant sonné . Sonné par quoi d'abord ? Mitchell racontait tellement de chose pour bien se faire voir . Il la détailla alors sans scrupule , chose qu'il faisait assez rarement .

Il devait se l'avouer , elle était belle , et elle déclenchait en lui les pires instincts animales qu'il essayait de refouler et surtout en ce jour . Il ne savait pas comment il se contrôlait , peut être parce qu'il pensait a Annie , qui avait enfin découvert la vérité tragique . Oui certainement a cause de ça , sinon il l'aurait déjà prise sur la table . Il secoua la tête , pour chasser les images que son cerveau lui fournissait , il ne fallait pas qui les voient maintenant , plus tard oui . Et pour contrer , il pensa alors a Owen , le salopard qui avait fait ça a Annie et en un claquement de doigt , son attitude avait changé . Il trépignait d'impatience , Mitchell était long à la détente parfois . D'ailleurs ce n'était pas lui qui venait de prendre la parole , mais la jeune femme qui se prénommée donc Amélie . Il trouvait que ça voix sonnait parfaitement a ses oreilles . Aucun défauts de tonalité . Il tourna sa tête vers Mitchell , celui ci était entrain d'épier les moindres faits et gestes d'Amélie qui d'ailleurs était entrain de jouer avec une pomme de terre qui avait décidé de contre carré son plan et qui s'était enfuie et qui venait d'atterrir au pied du jeune homme . George regarda alors lui aussi attentivement la jeune femme qui essaya alors d'attraper la fugitive , mais quand il baissa le regard , il la trouva alors dans une position que son esprit analysa comme subjective . Il observa sa cambrure qu'il trouva for a on goût et là , il ne pu s'empêcher de se lécher les babines . Il fallait qu'il fasse taire le loup qui était en lui sinon il n'allait pas résister et sa serait vraiment dommage de briser une conquête de Mitchell . D'ailleurs celle ci venait de sortir une belle phrase pour essayer de détendre l'atmosphère . Mais un grand silence régnait . Il était partagé entre l'idée de rire et de faire plus ample connaissance ou de prendre Mitchell par le bras et de le trainer jusqu'à leurs maisons , mais celui ci éclata alors d'un rire sonore . Manquait plus que ça .Amélie le regarda alors d'un air presque désolé , comme si c'était presque sa faute si Mitchell était entrain de s'époumoner . Il secoua la tête , et plaça sa main sur l'épaule de son ami pour essayer de le calmer . Tout en faisant ça , il lui parla alors , de sa voix la plus neutre possible mais qui trahissait l'angoisse qu'il avait pour son amie . Bien sur , il irait la voir sur son temps de pause , parce que se soir , il ne serait plus en état de l'aider bien au contraire , et il savait qu'Annie penchait plus du coté du beau vampire que du loup garou complètement paranoïaque et psychopathe a ses heures de pleines lunes . En finissait sa phrase par une pointe .. d'ironie … qui signifiait pour Mitchell , « c'est pas juste , toi t'a toujours les plus jolies et les plus intelligentes filles pour te satisfaire alors que moi j'ai que ma main parce que moi je n'aime pas transformer les gens qui me plaisent et que je peux aimer en monstres …. » Et il partit alors laissant Mitchell en bonne compagnie .

Il devrait s'occuper d'Annie tout seul . Au bout de dix minutes de marches , il entendit alors les bruits caractéristiques des pas de son ami vampire . Enfin , il était quand même venu , il n'aurait pas a faire la psychologue pour fantôme tout seul , même si il avait une envie irrépressible d'aller tuer l'autre imbécile . Il souffla un coup , car il sentait qu'il allait se défouler sur Mitchell et bien sur , celui ci trouverait le moyen de le contrer comme d'habitude . Marchant en silence, il avait éviter d'aborder les sujets épineux , comme en premier lieu , le fait qu'Annie les avait appelés en pleins journées . D'ailleurs , ils passèrent devant la grille d'évacuation d'air quand une forme bougea . Annie était en boule , sur celle grille a coté de leurs escaliers . Mitchell l'avait remarqué en premier , et il l'avait déjà dans les bras , la berçant doucement . Il se sentait complètement inutle et il décida alors d'aller ouvrir la porte d'entrée , la meilleure chose a faire . Mitchell ramena alors Annie a l'intérieur et il l'installa sur le canapé noir qui trônait au milieu de la pièce . Une éternité passa avant qu'Annie ouvre la bouche , accroché au bras de Mitchell . Puis elle leurs raconta tous , comment Owen l'avait accusé de tromperie , comment il lui avait hurlait dessus , comment il l'avait cogné au visage et bien sur , comment il l'avait jetté du haut des escaliers . Et dire que pendant tous se temps , Owen leurs avait dit qu'Annie lui manquait , qu'il n'en pouvait plus de vivre sans elle , alors que c'était lui , l'être ignoble qui l'avait tuer et pourquoi ? Par un manque de confiance absolue en sa fiancée . Et c'était presque ça qui rendait George fou . Annie l'avait sans doute remarqué , car elle lui avait conseillé de ne rien faire pour l'instant et de repartir travailler , que Mitchell serait là pour s'occuper d'elle , et qu'il devait penser a lui , en la soirée de pleine lune qui allait venir . Résigné , il ne put faire autrement , il embrassa le front de son amie fantôme et il retourna alors travailler , d'ailleurs son bipper venait de sonner , signe qu'une urgence était entrain de se produire . Pour une fois il bénissait le fait qu'il puisse courir assez vite , mais il savait que l'après midi n'était pas finit , et encore moins la longue nuit qui allait l'attendre .


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Zeliane Smith le Sam 2 Juil - 0:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://the-new-story-of-dr-who.skyrock.com/
Zeliane Smith

avatar

Mes écrits : 99
Date d'inscription : 13/06/2011
Humeur : Mouahahahahhaha

MessageSujet: Re: Madame la mort leurs a joué un tour . Et maintenant , que font ils ? Ils doivent vivre avec leurs anomalies .    Jeu 30 Juin - 23:59

Chapitre 3 : Ne jamais contrarier un loup pendant la pleine lune , premier conseil de survie valant aussi pour les vampires .


Elle n'en pouvait plus , pourquoi ces patients étaient enfaite des grosses larmes ataviques ? Oui , c'était méchant de pensée cela mais quand elle examina le nombre d'arrêts de travail qu'elle venait de faire en l'espace d'a peine deux heures , elle ne pouvait dire le contraire . Et même pas pour des graves maladies . Il fallait absolument qu'elle aille boire un café , sinon elle ne tiendrait pas le coup jusqu'à ce soir , d'ailleurs en passant devant sa pseudo salle d'attente , elle eu une lueur carnassière en pensant à la pleine lune . Ah elle les aurait bien tous dévorés et déchiquetés , là au moins , ils auraient tous une bonne raison de venir . Sur cette magnifique pensée , elle se rendit alors dans le hall , là ou la machine a café trônait . Fouillant dans ses poches , elle eut de la chance de trouvait la monnaie nécessaire pour avoir un café serré . Balayant le hall d'un coup d'oeil , elle remarqua que son couloir éta it plus bondé que là ou elle se trouvait maintenant . Pourquoi ils l'avaient choisit à elle ? Peut être parce que c'était une des seules praticiennes qui prenaient sans rendez vous ? Sans aucun doute . Mais elle , elle voulait aller voir son équipe , l'avancé qu'ils avaient fait depuis qu'elle était arrivé . Le Docteur Baster, qui a l'époque s'occupait de cette équipe , lui avait dit que c'était la meilleure , qu'elle n'aurait aucun soucis avec eux .

Jetant son gobelet vide , elle prit l'initiative d'y aller , mais avant , elle passa par son pseudo bureau ou elle écrivit une pancarte ou elle donnait le nom du confrère qui était aussi de corvée de consultations et elle le plaqua alors avec un sourire sur sa porte . Au moins , elle serait tranquille pour la fin de l'après midi . Elle entendit alors un tollé de protestations , elle ne fit pas attention et elle prit alors la direction des sous sols ou le laboratoire se trouvait . La décoration laissait vraiment a désirer , égout chic pensa telle , tout comme l'hôpital , qui était vraiment dans un style très ancien , la première fois qu'elle l'avait vu , elle avait pensé a un vieux orphelinat ou il se passe des choses glauques . Plus elle avançait et moins elle avait de lumières , qui faiblissaient a vue d'œil . Une ambiance très film d'horreur avec les néons qui clignotent et les bruits pas très nets . En parlant de bruits , elle venait d'en entendre un . Un infime bruit de vent , comme si quelqu'un venait d'apparaitre par magie . Elle tendit l'oreille et se concentra alors , ce n'était pas le moment de se faire attaquer . Son ouïe très finie entendit alors un salut harmonieux mais sombre . Puis , elle sentit une multitude d'odeur , mais une en particulier , l'arôme boiser de George . Elle se dirigea alors doucement , guidé par l'odeur . Une embrasure de porte , elle pointa alors le bout de son nez , pour voir un spectacle peut réjouissif

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une jeune femme , était entrain de soulever le pauvre Geroge en l'étranglant presque et de lui murmurer quelque chose a l'oreille . Que devait elle faire ? Intervenir ou laisser couler ? Son instinct prit le dessus et elle s'avança alors dans la zone d'ombre . La femme lâcha alors George qui tomba sur une caisse . Un sourire sadique s'allongea encore plus sur le visage de l'adversaire . Un grognement sourd l'a fit déchanté . Amélie s'avança alors , mais quand elle l'a reconnu , elle n'avait pu s'empêcher de grogner . Elle s'appelait Mira , et elle l'avait déjà rencontré , deux mois auparavant . Elle l'avait attaqué , a la sortie de son cabinet , a Cardiff , dans une ruelle sombre , elle lui avait sauté a la gorge , sauf qu'elle ne savait pas a qui elle s'attaquait . Nouvelle le soir de son évènement , on ne l'avait pas mit en garde contre ça . Elles s'étaient battues presque à mort , elle ne l'avait pas tué , ce n'était pas trop son style , elle donnait toujours une seconde chance . Mais pas aujourd'hui . D'une voix grave , qu'elle ne contrôlait presque plus , elle lui dit alors :


- Mira ... je vois que Fritz ne t'a toujours pas apprit les bonnes manières .

Elle ne remarquait même pas que George la regardait maintenant comme si elle était un ovni . C'est vrai que pour une fois elle affichait sa tête des très mauvais jours . Elle ne voulait pas , elle ne se contrôlait presque plus , ses yeux étaient injectés de sang et elle grognait comme un animal . Elle s'était mise en position de défense et attendait avec impatience la réponse de la fameuse Mira . Qui ne tardait pas a répondre d'ailleurs , et c'est là que particularité la frappa alors :


- Non vois tu , Fritz a du oublier de me dire que l'hopital était la chasse gardé des toutous
- Vu que tu as deviné toute seule , maintenant dégage ...
.

Elle avait dit sa en montrant ses belles canines et elle observa la vampire en face d'elle . Elle ne bougea pas d'un poil , elle voulait la guerre , elle l'aurait , mais elle savait que George était sans doute entrain d'observer la scène , et elle ne voulait pas le blesser , car transformé , elle ne se retiendrait pas du lui sauter dessus . Amélie s'avança encore plus près , ses doigts étaient contractés et ses ongles qui venaient de jaunir en l'instant ou elle les avait sortir , eu quand même effet sur Mira qui s'était reculée , elle devait sans doute se souvenir de l'instant ou Amélie lui avait infligé cette magnifique griffure qui ornait son dos , mais qui maintenant avait du disparaître grâce la cicatrisation rapide . Elle n'était pas contre lui en faire une autre , mais dans un feulement , Mira disparu alors . Le silence était revenu , ainsi que le calme d'Amélie . Elle secoua la tête pour faire fuir le loup qui voulait montrer le bout de son nez . Elle regarda alors George , qui se tenait debout , adossé contre le mur , une lueur de tristesse dans les yeux . Il n'avait pas l'air trop traumatisé par ce qu'il venait de voir . Qu'est ce qu'elle allait bien pouvoir lui dire ? Qu'elle venait de lui sauver la vie , car Mira était une vampire sans contrôle voulant du sang sans se soucier des conséquences ? Et que d'ailleurs l'odeur du sang de George était particulièrement envoutant tout comme son odeur ? Mais elle n'eut pas besoin de dire moi , celui ci la regarda , lui fit un sourire timide et partit tout comme Mira sauf qu'il prit la porte et ne passa pas par la fenêtre . Elle s'assit alors , un peu sonné par la réaction de celui ci . Il avait fait comme si rien ne c'était passé , ou peut être est ce simplement du déni . Oui voilà , du déni . Elle s'essuya le front , avec tout ça , elle en avait oublié le but principal , voir ou son équipe en était dans l'avancée des recherches . Dans un bond , elle se leva et se dirigea vers la sortie qu'avait prit George , quelques minutes auparavant .

La grande horloge indiquait 23h15 , il lui restait 45 min pour trouver un endroit ou effectuer sa transformation non contrôlé . Elle avait fait le tour de la ville , une petite foret y trônait a l'ouest . C'était là qu'elle pensait y faire sa chose . Prenant son manteau , elle sortit alors de l'hôpital pour aller sur le parking , là ou elle avait garé sa voiture , quelques jours plutôt . Elle n'avait pas trouvé de place devant chez elle , alors elle avait pensé , que se mettre sur l'ancienne place du chercheur et docteur Baster était une bonne idée . Il n'y avait pas beaucoup de voiture , et elle put faire sa manœuvre assez bien , non pas que ça conduite était mauvaise , mais comme dans tout , Amélie avait l'habitude de hurler sur les gens même quand c'était non justifiée . Quand elle passa devant l'entrée digne d'un cimetière , elle remarqua George qui trépignait d'impatience , un grand sac sur l'épaule . Baissant sa vitre , elle lui demanda alors si il avait besoin de quelques choses . Hésitant , il lui répondit qu'il voulait bien qu'elle le dépose quelque part . L'ambiance était assez tendu dans la voiture . Pour plusieurs raison , la première , c'était toujours la même , plus la lune monté dans le ciel , et plus la sensation de vouloir lui sauter dessus s'accentuait , et la deuxième , le soi disant déni qu'elle avait attribué a George . Baissant le regard , elle vu qu'il avait un bandage au poignet , qu'il n'avait pas a leurs précédente rencontre , brisant ainsi la glace , elle engagea un semblant de conversation avant de se rappeler du plus important, qu'elle ne savait pas ou le déposer :


Euh ... qu'est ce que tu as au poignet ? Si c'est pas indiscret ?
- ... Je me suis fais une petite fêlure , rien de grave ...
- Ah ... je ne te demande pas comment tu t'es fais ça ....
- Autant ne pas te mentir , j'ai une petite discussion avec Mitchell .
- ... Au fait , tu veux que je te dépose ou ?
- Je dois aller voir ma grand mère , elle est souffrante , c'est à la limite de la ville , vers le coté ouest ,
- Vers la forêt .

Et le silence était revenu , Amélie comprenait un peu mieux pourquoi George était stressé , il devait se faire du soucis pour son ailleul . Alors qu'elle , elle se faisait du soucis pour autre chose , l'heure tournait , et elle avait peur que George soit toujours avec elle , dans la voiture . Il lui indiquait le chemin par geste , au bout d'une dizaine de kilomètres , ils étaient arrivés . George descendit en vitesse , la remerciant par un geste et il s'élança vers une petite maison , isolé , et grise , si elle habitait là , pas étonnait qu'elle soit souffrante . Elle démarra sa voiture en vitesse , elle devait se garer à l'entrée du bois , qu'elle trouva alors . Ses affaires étaient prêtes dans son coffre . Elle enleva son manteau et partit en trombe vers la partie sombre . Il ne lui restait pas beaucoup de temps , et elle devait trouver un endroit inoccupé . Pour une fois , elle avait de la chance , il n'y avait personne . Elle se déshabilla , essayant de mettre ses habits le plus possible en sécurité et la transformation commença .

Elle hurla , elle connaissait tellement le processus , elle connaissait la douleur de la transformation , elle avait apprit a la maitriser pendant toutes ses années . Et elle pouvait même se transformer hors des nuits de pleines lunes presque sans douleur grâce au contrôle de son hypophyse , qui marchait en sur régime , libérant ainsi des doses incroyables d'endorphines . Mais lorsque la lune brillait de ses rayons maléfiques , ce n'était plus pareil , l'origine de la chose , l'acte divin , et elle avait mal parce que ce n'était pas elle qui le contrôlait , c'était le loup qui la contrôlait . Son cœur était trop petit pour lui , donc il lui créa une crise cardiaque , pour pouvoir l'agrandir , ainsi que tous ses organes internes qui lui déclenchèrent , une insuffisance rénale et hépatique . Ses cordes vocales étaient déchiquetaient pour grossir . Ses os se brisèrent pour se recréer instantanément . Et elle avait mal , elle ne pouvait arreter la douleur , seul le loup en décidait . Et au bout d'une dizaine de minutes , le processus était finit . Elle n'était plus elle, mais Lollie comme elle appelait quand elle en avait la possession . Prénom contrastant avec sa cruauté animal . Lollie avait prit sa place , humant ainsi l'air a la recherche de viandes fraiches et de sang . Mais elle sentit une autre odeur , une odeur que son cerveau qualifia de bonne , mais l'appel du sang était plus forte , avant de partit déchirer des cerfs et arracher des arbres , elle hurla alors a la mort , face a la lune .


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://the-new-story-of-dr-who.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Madame la mort leurs a joué un tour . Et maintenant , que font ils ? Ils doivent vivre avec leurs anomalies .    

Revenir en haut Aller en bas
 
Madame la mort leurs a joué un tour . Et maintenant , que font ils ? Ils doivent vivre avec leurs anomalies .
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BadWolf -Saison II : Shadow's Earth :: DIVERS :: Fan Fictions-
Sauter vers: